DSF : qu’est-ce que s’est ?
Découvrez ce qu'est une DSF

La DSF qui signifie Déclaration Statistique et Fiscale, est le résultat obtenu à l’issu la clôture des comptes d’une entreprise. Elle se constitue d’un un ensemble de tableaux dont les informations peuvent concerner la structure financière, la composition du patrimoine, l’évaluation de des performances et la mesure de la rentabilité de l’entreprise.

Tout contribuable y étant légalement astreint, toute entreprise exerçant dans l’espace de l’OHADA est tenue de déposer auprès de l’administration fiscale une DSF conforme au SYSCOHADA et ceci au plus tard le 15 mars de l’année suivant la période servant de base à la détermination de l’impôt.

Les entreprises relevant du régime du réel sont concernées par les DSF du système normal tandis que celles du régime simplifié sont concernées par la DSF minimale.

Objectifs de la mise en place d’une DSF

L’établissement d’une DSF vise plusieurs objectifs parmi lesquels on peut citer :

  •          Le fait de donner une image fidèle de la situation et des opérations traitées par l’entreprise ;

  •          Le fait de permettre de faire des comparaisons fiables dans le temps, au sein de l’entreprise, par les entreprises ou un ensemble d’entreprise entre elles ;

  •          Le fait de prendre des décisions (les dirigeants d’une entreprise les utilisent comme support et véritable outil d’aide à la décision) ;

  •          Le fait de mener des analyses précises notamment dans le cadre d’opérations de reprise d’entreprise, d’évaluation de société, de fusion, de scission ou apport partiel d’actif.

Que doit contenir une DSF ?

Comme indiqué plus haut, la DSF est constituée de plusieurs tableaux et ceux-ci varient selon le système comptable de l’entreprise. Ainsi selon le plan comptable OHADA, on distingue 2 types de DSF : le système normal et le système allégé.

  1. Le système normal

C’est le système auquel sont soumises les entreprises relevant du régime du réel. C’est-à-dire les entreprises individuelles et les personnes morales qui réalisent un chiffre d’affaires annuel hors taxes égal ou supérieur à cinquante (50) millions de FCFA. Il a l’avantage de présenter les informations avec le plus de détails. Ses états, dont le contenu n’est pas limité, ont pour objectif de donner tous les détails susceptibles de permettre la compréhension de l’information financière.  Ses états financiers sont constitués :

·         Du Bilan : qui est une photographie de l’état de l’entreprise à un moment donné (ici à la clôture des comptes) regroupant ainsi les actifs et passifs de l’entreprise.

·         Du Compte de résultat : qui permet quant à lui de mesurer la rentabilité de l’entreprise au cours d’une période donnée appelée exercice comptable.

·         Du tableau de flux de trésorerie est un tableau qui démontre la capacité d'une entreprise à fonctionner à court et à long terme grâce à des liquidités suffisantes. la variation du fonds de roulement, la variation du besoin en fonds de roulement et la variation de la trésorerie.

·         Des notes annexes : qui viennent compléter les informations chiffrées figurant sur le bilan et le compte de résultat. Elle permet une bonne lecture des comptes annuels en apportant un complément d’information approprié.

2. Le système minimal de trésorerie.

Qui concerne les entreprises relevant du régime du simplifié. Relèvent du régime simplifié, les entreprises individuelles et les personnes morales qui réalisent un chiffre d’affaires annuel égal ou supérieur à dix (10) millions et inférieur à cinquante (50) millions.

Dans ce système, on présente les mêmes états que le système normal mais avec un contenu simplifié.

Les documents indispensables pour faire une DSF:

Pour réaliser ces états financiers nous avons besoin des documents tel que :

  •       Le grand livre (aussi appelé livre de comptes) il regroupe l’ensemble des comptes utilisé par l’entreprise. C’est un journal comptable qui permet de voir la situation d’une entreprise dans sa globalité.

  •          La balance : c’est le document qui regroupe l’ensemble des comptes d’une entreprise pour une période donnée. Elle fait apparaitre le solde créditeur ou débiteur de chaque compte sur la période de l’exercice.

Les solutions pour automatiser votre DSF

Plus haut, nous vous avons indiqué les documents nécessaires pour faire une DSF et il s’avère parfois difficile de tous les mettre en place.

C’est la raison pour laquelle nous avons donc mis à sur pied une plateforme vous permettant de :

  •          Gérer entièrement et de façon automatique votre comptabilité (écritures comptables, journaux,…)

  •          Editer les différents états comptables (Balance, grand livre, bilan, compte de résultat) du système OHADA

  •          Analyser vos chiffres à partir d’un tableau de bord et prendre des décisions.

Vous gagnez ainsi en temps et avez une vue en temps réel sur vos états financiers.

Demandez une démo.

 

DSF : qu’est-ce que s’est ?
BOBIONGONO Christian 11 janvier, 2023
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.
Sharepoint Online : Listes VS Bibliothèques
Découvrez les différences entre une liste et une bibliothèque sur Sharepoint Online